Vous êtes ici

les habitats

Les habitats d’intérêt communautaire

1 - Qu’est ce qu’un habitat naturel ?

L’habitat est un ensemble non dissociable constitué :
- d’un compartiment stationnel (conditions climatiques régionales et locales, matériau parental et sol, géomorphologie
et leurs propriétés physiques et chimiques.
- d’une végétation
- d’une faune associée (avec des espèces inféodées à une espèce végétale, à la végétation, ou utilisant un territoire plus grand que l’habitat considéré).

Un habitat naturel ou semi naturel est un milieu qui réunit les conditions physiques et biologiques nécessaires à l’existence d’une espèce (ou d’un groupe d’espèces) animale(s) ou végétale(s).

 

2 – Qu’est ce qu’un habitat d’intérêt communautaire ?

Un habitat naturel d’intérêt communautaire (HIC) est un habitat naturel, terrestre ou aquatique, en danger ou ayant une aire de répartition réduite ou constituant un exemple remarquable de caractéristiques propres à une ou plusieurs des neuf régions biogéographiques et pour lequel doit être désignée une Zone Spéciale de Conservation.

3 – Les HIC du Clunisois

Les associations végétales identifiées sur le site constituent une centaine d’habitats différents représentant des situations variées dans des milieux qui peuvent être ouverts ou forestiers, secs ou humides, sur sols profonds ou pauvres, ou sur affleurement rocheux. Sur la totalité de ces habitats, 45 sont reconnus d’intérêt communautaire.

Les habitats peuvent être regroupés de la façon suivante :

-          Le complexe des milieux humides (15 HIC)

-          Le complexe agro-pastoral (12 HIC)

-          Le complexe sylvicole (13 HIC)

-          Le complexe rupicole associant les végétations des dalles et des falaises (5 HIC).

 

L'Ophrys abeille (Ophrys apifera) est souvent présente dans les pelouses ouvertes sèches (habitat d'intérêt communautaire n°6210). Son écologie étant similaire à la flore de ce groupement végétal, cette plante fait souvent office d'indicateur.